Publié le

2/2 Les Primula auricula et pubescens

Primula auricula 'Hinton Admiral'

Les Primula auricula de collection ou Show Auricula

On a déjà abordé les auricules de bordure et les auricules alpines. Mais il existe une classe d’aristocrates, celle des Primula auricula de collection, ou « Show Auricula » comme on dit outre-Manche. Ces divas se répartissent en 4 groupes :

Les « Show Self »

Les pures se distinguent par un pourtour de pistil et étamines blanc farineux (« farina ») immaculé et des pétales en pourtour de couleur unie (rouge à brun, jaune, bleu, violet, mauve, orangé). On la protège de la pluie pour éviter que le farina ne fonde sous l’eau comme un rimmel de Pierrot.

Les « Striped »

Rayées ou panachées, selon la traduction retenue. Cette classe eut son moment de gloire, comme le relate Barnhaven « Les auricules rayées furent extrêmement populaires à la fin du 17ème siècle, à un tel point que les plantes rayées se vendaient à des prix exorbitants. On trouve trace en Angleterre d’une double rayée violet et jaune vendue au prix de £20 l’équivalent d’environ €1500 aujourd’hui (plus de 2000 $ canadiens) ! Elles connurent une très grande popularité en Allemagne, en France et aux Pays-Bas jusqu’au 19ème siècle. En 1659, Friedrich von Schleswig-Holstein-Gottorf en Allemagne a fait peindre sa collection entière de fleurs dont des auricules rayées et doubles. Charles Guénin dans le premier livre en français dédié aux auricules : Le Traité de la culture parfaite de l’oreille d’ours ou auricule’ publié en 1732  en fit mention et donne une liste de tous les collectionneurs en France et aux Pays-Bas qui organisent des visites de leur collection d’auricules ». Par chance, grâce à des amateurs et des compagnies comme Barnhaven, elles sont parvenues jusqu’à nous.

Les « Edged »

Ou liserées sont des mutations de pétales qui prennent l’aspect de feuilles dans des tons de verts, gris ou blancs poudrés. Elles sont parmi les plus prisées, mais pas de tous (notamment un certain Daniel Y. R. de Bois-des-F. y trouve des reflets de…. Mais bon, J-C n’apparût pas à tout le monde non plus). Les fleuristes la définirent comme l’auricule anglaise. Et on l’aime pour ses bordures vertes ou grises, farinées ou non. Bien sûr, la fleur ne supporte pas la pluie et devra montrer son « show » dans un théâtre.

Les « Fancy »

Fancies ou spéciales, ce sont les hors-catégories des autres classes, ou qui surclassent les autres, par une multiplicité de couleur et/ou une abondance de poudre, les rejetées des autres catégories.  Elles sont dans une classe à part, les auriculas queer, en quelque sorte.

 

Les Théâtres d’auricula

Au 17 ou au 18ème siècles apparurent les théâtres d’auricules. Il s’agissait de meubles ou d’étagères permettant d’exposer les auricula de collection tout en les protégeant des intempéries. Constitués de simples planches, de la récupération d’un vieux meuble et jusqu’au plus grand théâtre anglais, il suffit de laisser aller son imagination (et son bon goût) pour abriter et laisser admirer notre collection lorsque les pots sont en fleurs.

Pinterest vous donnera plusieurs idées pour devenir vous-même le propre metteur en scène de vos plantes.

Dès cet été, je vous montrerai mon installation… à laquelle je réfléchis toujours.

Théâtre d'auricules
(Source Internet)

Où trouver des semences (ou des plants) ?

Je vous ai convaincu, les Primula auricula sont devenues pour vous des YMLFO (prononcez : « Y’me’l’faut ») ? La meilleure place, pour les auricules, comme pour toutes les primevères, c’est Barnhaven ! Ils ont les lignées de plantes et de semences sélectionnées dont vous avez besoin pour débuter votre collection. Le service est courtois et rapide… et, surtout, quel choix!

Et, si vous êtes prêt à payer un peu plus cher pour des plants sélectionnés, il suffit de demander un certificat d’importateur. Le coût de 35$ s’ajoutera à votre prix de revient, mais ça en vaut vraiment la peine. Ce n’est vraiment pas compliqué : ici.  Une fois que vous avez votre numéro d’importateur, vous le communiquez à Barnhaven après avoir commandé. Ils demanderont alors un certificat phytosanitaire (une dizaine d’euros) et nettoieront les plants pour ôter toute trace de terre. Ceci a un coût, mais vous assurera de plants sélectionnés et nommés.

Encore, vous pouvez vous joindre à une commande de groupe profitant ainsi de mon certificat d’importateur. On commande à plusieurs pour une livraison à la mi-mai. On partage la facture au prix coûtant et je n’ajoute que 5$ par plant pour l’empotage à l’arrivée et le soin donné aux plantes avant livraison. La commande 2018 est déjà partie, mais si vous voulez profiter de la commande pour 2019, il n’est pas trop tard. On commande en hiver.

Mais, pour commencer, essayez-donc les Primula pubescens. Si votre jardinerie n’en offre pas, démarrez-les par semis. Pour quelques euros, Jelitto vous enverra suffisamment de graines pour obtenir une cinquantaine de plants. De quoi faire plein de fleuristes heureux !!!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *